Etre ou ne pas être... connecté


Dire que notre monde a changé depuis l'avènement des smartphones n'est pas un scoop. Entre smartphones et tablettes, notre coeur balance... Nous n'avons jamais été aussi connecté à nos "amis" et au reste du monde que nous le sommes aujourd'hui. Grâce à Twitter, Snapchat, Facebook et autres applications, nous avons la possibilité de suivre la vie des autres en "live". Il existe même des applications pour réunir facilement nos différentes app de réseaux sociaux. Nous sommes dès lors certain de ne rien manquer...

Les jeunes sont, en grande majorité, les meilleurs consommateurs de réseaux sociaux.

En cette période de fin d'année scolaire / académique, les étudiants peuvent être amenés à se questionner par rapport à l'utilisation de leur smartphone durant leur temps d'études.

Il n'est pas rare que cette problématique s'invite dans mes séances de coaching. Soit, parce que l'étudiant souhaite trouver une solution lui-même, soit parce qu'il est confronté à une interdiction ou une confiscation du joyaux tant convoité... Cela implique, bien entendu, que l'étudiant entretient un rapport (trop) privilégié avec son smartphone !

Vous êtes étudiant et les réseaux sociaux parasitent vos études jusqu'à vous mettre en danger ? Voici quelques questions et exercices pour vous aider à prendre les bonnes décisions... Prenez le temps d'y répondre calmement.

EVALUER LA FORCE DU LIEN

Dans quelle mesure êtes-vous liés à votre smartphone ? Quelle est la force du lien que vous avez avec votre appareil numérique sur une échelle de 1 à 10 ?

Le 10 reflétera le même lien que Gollum dans "Le seigneur des anneaux" avec son fameux précieux...

Quel est l'impact de ce lien dans votre comportement ? Comment pourrais-je voir ce chiffre de 1 à 10 dans votre comportement ? Comment est-ce que cela se traduit dans votre attitude ?

EVALUEZ VOTRE OBJECTIF

Sur la même échelle, à combien évaluez-vous la situation que vous souhaitez obtenir ?

Exemple : vous êtes actuellement à 9 et vous souhaitez redescendre à 5.

Comment décririez-vous cette situation idéale ?

Que se passera-t-il si vous n'arrivez pas à atteindre votre objectif ? Quelles en seront les conséquences pour vous ?

TESTEZ-VOUS !

A votre avis, pendant combien de temps au maximum, pouvez-vous rester sans utiliser (ou regarder) votre smartphone ? Soyez réaliste et ambitieux ;-) Il s'agit d'un défi !

Décidez de la récompense que vous vous donnerez quand le défi sera réussi...

Prêt ? Je vous invite, maintenant, à éteindre votre smartphone complètement (pas sur silencieux) sans regarder vos derniers messages... et observez-vous !

Que ressentez-vous ?

Ne lisez pas la suite de l'article avant la fin du défi que vous vous êtes donné.

Éteignez même votre ordinateur ;-) A tout de suite...

LE RÉSULTAT

Dans quelle mesure avez-vous réussi votre défi ? Comment vous êtes-vous senti au début, pendant et à la fin du test ? Qu'est-ce que cela vous a permis de faire à la place ? Quel a été l'impact de votre coupure de connexion volontaire sur votre réseau d'amis ? Comment évaluez-vous le degré de facilité de l'exercice sur une échelle de 1 (trop difficile) à 10 (trop facile)...

Si vous avez réussi votre défi, célébrez et savourez votre récompense !

Si vous n'avez pas réussi votre objectif complètement, quel était réellement votre objectif ? Quel était pour vous le danger de réussir le défi ? Quels étaient les avantages de le perdre ? L'addiction au smartphone est une réalité à ne pas négliger (et cela commence souvent par le déni) : n'hésitez pas à demander de l'aide !

Donnez-vous maintenant un nouveau défi pour le lendemain en fonction de votre évaluation du degré de facilité :

- entre 8 et 10 : augmentez le timing

- entre 5 et 7 : gardez le timing

- entre 3 et 4 : diminuez le timing légèrement

- entre 1 et 2 : réduisez le timing de moitié

Refaites l'exercice chaque jour durant au minimum 3 semaines... C'est le minimum de temps nécessaire pour faire une habitude d'un nouveau comportement. Quand vous vous sentirez prêt, vous pourrez même profiter de votre défi pour étudier...

L’ÉQUILIBRE

Afin de connaître votre point d'équilibre, je vous propose l'exercice suivant.

Imaginez une balance avec un plateau de chaque côté. Vous pouvez imprimer la balance ici

D'un côté, vous avez le temps que vous passez sur votre smartphone (1) et de l'autre le temps que vous passez à étudier (2).

Voyons les situations de déséquilibre extrêmes :

- imaginez que vous êtes tout le temps sur votre smartphone et que cela vous empêche d'étudier. Qu'est-ce que vous ressentez ? Comment vous sentez-vous ? Approfondissez ce sentiment, cette émotion... Mettez des mots concrets sur votre état à ce moment là. (3)

- imaginez au contraire que vos études vous prennent tout votre temps si bien que vous n'avez aucune possibilité de vous connecter sur votre smartphone. Qu'est-ce que vous ressentez ? Comment vous sentez-vous ? Approfondissez ce sentiment, cette émotion... Mettez des mots concrets sur votre état à ce moment là. (4)

- imaginez maintenant que vous êtes en situation d'équilibre. Vous avez le temps nécessaire pour étudier et le temps nécessaire pour surfer sur votre smartphone. Qu'est-ce que vous ressentez ? Comment vous sentez-vous ? Approfondissez ce sentiment, cette émotion... Mettez des mots concrets sur votre état à ce moment là. (5)

- Maintenant que vous avez visualisé votre équilibre, trouvez le premier signe qui pourrait vous indiquer que vous allez vers chacune des situations de déséquilibre (6) et (7)

Affichez votre balance à un endroit stratégique afin de vous en rappeler dans les jours et les semaines qui viennent !

Dès que vous sentez un des deux signes annonciateurs du déséquilibre, c'est que vous êtes en train d'aller trop loin et que vous devez rétablir l'équilibre...

Quand la situation d'équilibre deviendra une habitude, vous pourrez alors faire de votre smartphone ou de votre tablette un allié dans vos études.

Cela fera l'objet d'un prochain article...

La magie est en vous ! Utilisez-la

Besoin d'un accompagnement dans l'atteinte de votre objectif ? Ensemble, nous irons plus loin ! N'hésitez pas à réserver votre premier rendez-vous gratuit !


© 2014 - 2020 by Nadine Jacobs