Le bachotage ou la méthode du scorpion...

Dernière mise à jour : 12 juil.


Imaginez-vous dans 4 mois, à la veille de vos examens en juin !

La fatigue qui s'installe...

L'impression que le stockage dans notre mémoire est limité...

L'envie de baisser les bras...

Toutes nos idées qui se mélangent au moment de l'examen...

Notre difficulté à faire des liens dans le cours...

Et ce prof qui nous donne toute la matière de l'année à étudier, c'est décourageant...

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques phrases, vous êtes peut-être un adepte du bachotage.

Le bachotage est une méthode fort répandue au sein des étudiants. Elle consiste à étudier un cours à la dernière minute de manière intensive.

Pour ceux qui ont une très bonne mémoire, cette méthode peut leur sembler efficace en début d'années secondaires. Mais même si les résultats sont au rendez-vous, même si cela leur a épargné du temps d'étude durant l'année scolaire, que reste-t-il réellement de la matière apprise quelques jours après le contrôle ?

Et c'est bien cela le plus cruel de l'histoire... C'est qu'il ne reste aucune trace dans notre mémoire de tout le travail donné lors de la précédente session dans les mêmes conditions. Tout le travail est à refaire...

Et d'année en année, jusqu'à l'université, la difficulté s’accroît et la tâche devient impossible. Le retard accumulé durant l'année et les acquis qui manquent à l'appel se dressent comme un mur devant nous.