Comment faire un bon planning ...et s'y tenir ?

February 24, 2016

Je vous invite aujourd’hui à découvrir une des clés de la réussite d’une année académique ou scolaire : le planning !

 

Ce mot suscite souvent une réaction allergique chez l’étudiant qui se voit enfermé dans un cadre, quasi privé de sa liberté.

 

Or un planning bien pensé est au contraire votre allié dans votre quête de liberté et le garant du respect de vos besoins.

 

Pour faire un bon planning, il faut prévoir du temps.

 

En coaching scolaire, nous passons une séance entière à réfléchir sur le planning ‘standard’ de l'étudiant.

Le planning standard est le cadre général, l'horaire type.

 

Les étudiants m’avouent souvent après quelques semaines ne pas y avoir cru dès le début : consacré autant de temps pour un planning était à tous les coups une solide perte de temps. Et pourtant, tous se rendent compte que le temps investi est vite récupéré !

Tout va plus vite quand on sait où l'on va ! Et se voir avancer est très motivant !

 

Le planning doit au minimum répondre à 3 qualités : réaliste, ambitieux et flexible.

 

REALISTE

 

Posez-vous cette question : de quoi ai-je besoin pour me ressourcer ?

Les premières activités à fixer dans un planning : le sommeil, les repas, les soins personnels, les activités fixes (activités sportives, loisirs,…).

 

En commençant votre planning par vos besoins, vous ne pourrez plus penser qu’en étudiant vous vous privez de (….)

Si vous avez la sensation de vous priver de (…), c’est que vous n’avez pas planifié un de vos besoins.

 

Avoir la sensation qu’étudier ne vous empêche pas de faire ce dont vous avez besoin est très bon pour la motivation !

 

Planifiez ensuite vos cours et vos déplacements.

 

AMBITIEUX

 

 

 

Le planning va ensuite vous permettre de vous faire acquérir un rythme d’étude efficace.

Choisissez vos périodes d’études en fonction des critères suivants :

  • Quels sont les moments où vous étudiez le mieux ? Où vous êtes le plus efficace ?

  • Choisissez les meilleurs moments pour les cours où vous avez le plus dur ?

  • Soyez ambitieux sur les cours que vous voulez travailler avant le blocus ?

  • Dans l’enseignement universitaire ou supérieur, on calcule généralement une heure de travail pour une heure de cours théorique.

  • Dans l’enseignement secondaire, comptez 1h30 d’études par jour de cours.

  • Si vous travaillez beaucoup plus que ces quotas, il serait bon de vous interroger sur votre méthode de travail

  • Ne prévoyez pas de temps d’études à des moments où vous sentez que ce n’est juste pas possible.  Soyez convaincu que votre planning est possible et que vous allez vous y tenir !

  • Tenez compte des moments de réactivation de la mémoire dans votre planning.

 

 

FLEXIBLE

 

Le planning standard servira de cadre pour le planning hebdomadaire.


Chaque semaine, vous ferez votre planning hebdomadaire tenant compte de la réalité de la semaine :

 

  • Quid de l’horaire des cours ? Cours en plus ou en moins cette semaine ?

  • Tenir compte des travaux à remettre

  • Evaluer les priorités en fonction du travail déjà effectué pour chacun des cours : faut-il mettre l’accent sur un cours en particulier ?

  • Permettez-vous exceptionnellement un imprévu : toute période d’étude que vous ne pouvez assumer sera directement replanifiée

Le respect de ces règles dans votre planning vous permettra de vivre votre prochaine session d’examens dans le respect de vos besoins et de vos loisirs !

 

La magie est en vous, planifiez la ;-) !

 

Vous voulez trouver  la méthode d'étude qui vous fera gagner du temps et augmenter vos résultats ?

Prenez rendez-vous pour une séance de coaching scolaire, possible également depuis chez vous via notre formule d'e-coaching !

 

Marc Breugelmans,

Coach Professionnel Certifié I.C.F.

www.coachinget decouvertes.be

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Choisir son orientation en faisant communiquer son cœur et sa raison !

February 24, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents