La recette du bonheur !


J'ai pris mes rêves, du plus petit au plus grand en étant certain de n'en avoir oublié aucun...

Je les ai placé dans mon jardin... Groupés, tous ensemble...

J'ai creusé une tranchée tout autour d'eux.

Avec du béton, je les ai protégé en construisant des murs et un toit.

Des murs et un toit aussi épais et solide que dans un bunker !

Je n'ai surtout prévu ni portes, ni fenêtres afin que personne ne puisse les voir. Je voulais éviter en même temps qu'ils se nourrissent de la lumière, de l'eau, de l'air... de la vie, quoi. Le pire serait quand même qu'ils grandissent !

Je les ai regardé une dernière fois avant des les enfermer définitivement...

3, 2, 1....0 : j'y suis !

Je peux maintenant continuer à vivre en toute tranquillité : c'est si bon le confort... loin de mes rêves !