Comment mieux se tromper ?


Commençons cet article par faire un inventaire des principales réactions que nous pouvons avoir face à l'erreur :

"Horreur ! J'ai fait une erreur ! Mais qu'est-ce que je suis nul ! J'ai honte..."

"J'ai la flemme... Je le ferai demain... "

Trois jours plus tard : " Ah, je me suis trompé ? Ben, c'est normal, je n'ai pas eu le temps pour le faire..."

"J'hésite... C'est quoi le bon choix ? Je devrais faire ça... ou alors plutôt ceci..."

"Je ne tolère pas de me tromper. C'est juste impossible ! Je suis stressé... Je ne sais pas pourquoi..."

Toutes ces réactions partent du postulat que l'erreur est une mauvaise chose!

Nous sommes tous les victimes du feutre rouge... Ce feutre qui met en valeur nos plus belles erreurs dès notre entrée à l'école primaire...

Ce feutre qui nous fait perdre des points...

Ce feutre qui a forgé en nous une croyance tellement bien ancrée que nous ne pensons même pas à la remettre en question !

Si je vais à fond dans cette croyance, je peux être franchement fier de moi !

A ce jour, je n'ai encaissé AUCUN goal durant un match de football : quel gardien de foot peut en dire autant ?

A ce jour, je ne suis JAMAIS tombé en skiant sur une piste noire : quel skieur peut en dire autant ?

A ce jour, je n'ai pas fait une seule fausse note en jouant au piano...

La vérité... c'est qu'en même temps, je n'ai rien réussi non plus dans ces domaines puisque je n'ai jamais joué au football, ni skié, ni joué au piano !

"J’ai raté plus de 9 000 tirs dans ma carrière et j’ai perdu presque 300 matchs. À 26 reprises j’ai eu la responsabilité du tir qui pouvait donner ou retirer la victoire à mon équipe, et j’ai échoué. J’ai manqué, manqué encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi. » Michael Jordan, Cerveau & Psycho, avril 2017, p.57.

Je vous défie de trouver une seule personne qui a réussi et qui ne s'est jamais trompée (à part un extra terrestre). C'est tout simplement impossible car l'erreur fait partie de l'apprentissage. Vous vous êtes déjà trompé, vous vous tromperez encore et c'est normal !

"Je n'ai pas échoué, j'ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas. Je ne suis pas découragé car tout nouvel échec constitue un pas de plus vers la victoire" Thomas Edisson

Notre cerveau lui même est équipé pour apprendre des erreurs : c'est son mode normal de fonctionnement.

Vous avez le droit de vous tromper autant de fois que vous essayez : c'est le meilleur moyen vers la réussite !

Mais surtout apprenez de vos erreurs en changeant de méthode, de vision, de cadre ! Les études nous montrent que 51% des personnes qui se sont trompées ne changent rien à leur stratégie car elles sont convaincues que c'est la bonne. C'est un mirage ! Le meilleur moyen d'arriver au même résultat c'est de garder la même méthode...

Alors essayez, tentez... des nouvelles choses ! Abandonnez ce qui ne fonctionne pas et faites de nouvelles expériences : vous vous rapprochez inévitablement de votre solution !

Voici ce que je vous souhaite pour les examens à venir : lâcher prise, faites-vous confiance, donnez le meilleur de vous même et tentez de nouvelles choses ! Vous permettre de vous tromper, c'est le plus beau chemin vers la réussite et ce chemin n'est pas un mirage...

En bonus à cet article :

Je vous invite à visionner cette vidéo de Diana Laufenberg "Apprendre à partir de nos erreurs" !

La magie est en vous ! Utilisez-la pour transformer vos erreurs en apprentissage !


© 2014 - 2020 by Nadine Jacobs